Traitement de la mérule dans votre habitation

S’il y a bien un champignon que vous ne voulez absolument pas voir s’installer dans votre habitation, c’est sans l’ombre d’un doute la mérule. Lorsque la teneur en eau du bois dans son domicile excède les 30 %, le risque d’infection devient plus grand. Se nourrissant du bois, ce champignon est capable d’occasionner de graves dommages à l’intérieur de votre maison. Découvrez les différents traitements disponibles pour l’élimination complète de ces intrus.

La mérule : qu’est-ce que c’est ?

Parmi les différentes espèces de champignons, la mérule est une des plus néfastes. Elle se développe grâce à l’humidité, et se nourrit généralement des boiseries. Les domiciles, faits de bois, sont donc des cibles de choix pour la mérule. 

Cette espèce de champion vorace peut facilement passer au travers des murs en ciment et cible plus les environnements à caractère chauds, boisés et peu ventilés. Une maison bien entretenue et aérée serait, de ce fait, plus susceptible d’être à l’abri de ces espèces dévastatrices.

Comment détecter l’intrusion des mérules ?

En plus de leur nature destructrice, les mérules ont la possibilité de se développer dans une discrétion totale. Elles prolifèrent très rapidement, particulièrement dans une maison insalubre et peu entretenue. Un des premiers signes pouvant attirer votre attention quant à l’intrusion de ces champignons est la déformation anormale du plancher. 

L’effritement et les boursouflures des murs ou de votre plancher sont aussi une alerte de la présence de ces champignons. Un autre signe pouvant vous permettre de les détecter, c’est la pourriture brune qu’elles produisent. Elle se caractérise par des stigmates visibles sur le bois. De surcroît, son odeur assez forte est un également un signal assez évident qui peut mettre en alerte.

Quels traitements contre la mérule ?

Une maison colonisée par la mérule est un risque énorme pour la santé de ses habitants. Il est donc primordial de réagir en éliminant au plus vite. À l’opposé de ce que beaucoup pensent, le javel et l’ammoniaque ne sont pas des traitements contre les mérules, mais favorisent plutôt leur prolifération. 

Par contre, la ventilation de l’air ambiant ou l’assèchement des murs est un traitement efficace. Le principe est juste de faire baisser le taux d’humidité grâce à des procédés de ventilation, de chauffage ou de déshumidification. Vous pouvez également injecter dans les murs de vos maisons des barrières d’étanchéité.

Pour désinfecter votre maison, vous pouvez aussi remplacer tous les matériaux qui ont été infectés. Ce traitement doit être réalisé par des professionnels pour un meilleur résultat et une élimination complète des invités inopportuns. En effet, il faudra intervenir au niveau de tous les compartiments de la maison.

Parallèlement à l’étape d’assèchement, il est judicieux d’accentuer le processus d’éradication complète de la mérule par un traitement fongicide. Ce dernier implique essentiellement des produits très toxiques, requérant donc un usage précautionneux sur les parties atteintes. Il vous est possible soit de les injecter, soit de les pulvériser à chaque endroit touché par la mérule. Une autre technique très efficace est d’augmenter considérablement la température de votre domicile à près de 50 degrés pendant une durée de 16 heures environ. 

Diagnostics & Traitements

Comparez les devis pour votre projet et obtenez le meilleur tarif !

spot_img
- Publicité -spot_img

Derniers Articles

Voir plus d'Articles