Prix d’une rénovation électrique en détails

Un bien immobilier de plus de 15 ans se loue ou se vend sur la base d’un diagnostic immobilier. Cela permet de se rassurer sur la qualité et la sécurité des installations électriques de la maison. En cas de problèmes, une rénovation électrique peut s’avérer utile. Il est recommandé de solliciter un artisan professionnel pour la circonstance. Découvrez ici combien pourrait vous coûter une telle démarche !

Le rôle de l’électricien professionnel

Une fois sur les lieux de l’intervention, le technicien commence par vérifier le tableau électrique du bâti. L’appareil général de commande, les disjoncteurs, interrupteurs, prises (dispositifs différentiels et de protection) seront ainsi contrôlés. Il examinera également les prises de terre, matériels et conducteurs de votre circuit.

Le coût d’une telle intervention se situe dans les 100 euros (taxes comprises). Pendant des travaux importants comme le décloisonnement ou la création de nouveaux raccordements, une rénovation électrique sera nécessaire. Elle permettra, entre autres, d’améliorer le confort des résidents et d’éviter tous types de désagréments.

Le technicien est le plus habilité à déterminer vos besoins selon les commodités souhaitées. En tenant compte des divers électroménagers et de leurs performances (éclairages, chauffage, TV, cuisinières, fours, etc.), il pourra vous donner des conseils pertinents sur le meilleur comportement à adopter. Le professionnel appliquera les réglementations en vigueur pour ainsi garantir la sécurité des biens et des personnes résidentes.

Le coût d’une rénovation électrique

Le prix des travaux de rénovation dépendra surtout de la surface globale de la maison. Il comprend les fournitures nécessaires, la sécurisation du site (si nécessaire) et la main-d’œuvre de l’artisan. Cette dernière est généralement évaluée à la tâche ou par heure de travail. Vous pourrez demander un devis estimatif auprès des professionnels de votre région. Les tarifs seront négociables selon le niveau d’expertise de l’artisan.

Pour une mise en sécurité simple, il faut prévoir entre 55 et 75 euros de dépenses. Les rénovations partielles sont habituellement moins coûteuses. Néanmoins, il faut débourser entre 4 000 et 6 000 euros pour un logement de 50 m² environ. Lorsque la superficie avoisine les 120 m², le propriétaire devra envisager une dépense de 9 600 à 14 400 euros.

Le budget évolue selon la complexité des travaux et l’ancienneté de la maison. Une réhabilitation totale coûte en moyenne entre 90 et 110 euros (TTC) par mètre carré. Si la maison ou l’appartement intègre un système de chauffage, les prévisions financières en seront naturellement impactées.

Quelques cas de tarifs pour réhabilitation électrique

Lorsqu’il s’agit d’une ancienne maison par exemple, une rénovation complète peut fluctuer entre 6 500 et 22 500 euros. Elle comprend la pose d’une VMC et plusieurs circuits extérieurs sur une surface de 120 mètres carrés. Ce coût intègre également les différentes taxes à prélever.

Un remplacement de tableau électrique peut revenir jusqu’à 1 000 euros. De même, un disjoncteur de branchement sera estimé entre 130 et 250 euros selon le niveau de performances. Tous ces différents coûts seront additionnés, d’où la nécessité d’effectuer un diagnostic en amont.

Les frais de main-d’œuvre d’un électricien varient entre 500 et 1 800 euros. Il faudra compter jusqu’à 100 euros/m² dans certains cas. Pour une vérification de conformité aux normes électriques, le professionnel est rémunéré entre 35 et 80 euros l’heure de travail. Un devis estimatif est nécessaire pour avoir une idée plus ou moins exhaustive dans chaque cas. Obtenez-le gratuitement sur notre site !

Installation électrique

Comparez les devis pour votre projet et obtenez le meilleur tarif !

spot_img
- Publicité -spot_img

Derniers Articles

Voir plus d'Articles