Pourquoi opter pour le compostage ?

Chaque année, en France, 37,7 millions de tonnes de déchets sont produit, au total. Le compostage est un processus de décomposition de déchets organiques ou végétales, qui donnera un terreau riche et naturel (le compost). Cette technique permet de créer son propre engrais, et de nourrir son jardin sans produits chimiques. Ainsi que le recyclage de vos déchets putrescibles et réduire les charges de ramassage des ordures des collectivités. Le compost désignera donc un procéder initier par l’homme et l’humus, un procédé naturel. C’est une seconde vie pour vos épluchures !

Que peut-on composter ?

Il existe plusieurs types de déchets pour le compost :

  • Les déchets du jardin (sciure, feuilles mortes, cendre de bois)
  • Les déchets de cuisine (épluchures, coquille d’œuf, restes divers)
  • Déchets de maison (papier journaux, mouchoir en papier, bouquets fanée)

Néanmoins pour un compost réussi, sont interdits, les branches trop grosses, les écorces d’agrumes, les plastiques, métaux et verres et produits laitiers substance polluantes ou toxique tel que des produits ménagers.

Votre compost ne doit pas être ni trop sec, ni trop humide, ni trop malodorant.

Comment composter ?

Pour un bon terreau il fait respecter un équilibrage entre les déchets verts (déchets de cuisine et de jardin) et les déchets bruns (sachets de thé, copeaux de bois, feuilles morte, marc de café).

L’aération de vos déchets est importante pour permettre à l’air de circuler. Si votre compost sent très mauvais, c’est qu’il manque d’oxygène, brassez donc l’air régulièrement. Les insectes, lombrics, champignons et bactéries contribue de façon importes à la maturation de votre compost, en effet la maturation se fait plus rapidement. Ils permettent ainsi d’oxygéner les déchets et favorisent la décomposition.

Il est important de mélanger votre compost, de temps en temps, pour l’harmoniser et de l’arroser pour éviter qu’il ne soit trop sec ou apporter des déchets humides.

Le bon matériel pour composter :

Faire du compost c’est très simple. Vous pouvez opter pour un bac à compost ou le faire en tas. Vous trouverez des composteurs (en bois, en métal ou en plastiques) dans les commerces spécialisés (type : Jardiland) ou à fabriquer soi-même, avec ou sans couvercle et sans fond, en contact direct avec le sol (jardin).

Vous pouvez également vous équiper d’un broyeur à déchets qui s’occupera de broyer vos déchets, vous pouvez aussi les découper et les trancher vous-même. Le broyage est un élément important car de trop gros morceau de déchets ne pourrons se décomposer.

Vous pouvez opter pour un composteur de table qui vous éviteras de faire des aller-retours jusqu’au grand composteur du jardin. Aussi, soyez vigilant si vous optez pour un compost en tas, à vos animaux qui pourrait être susceptible d’en ingérer.

Si vous ne possédez pas de jardin, sachez que la taille des lombricomposteurs s’adaptent parfaitement aux balcons.

Savoir quand votre compost est mur

Les meilleurs périodes pour composter sont en automnes pour protéger vos cultures et au printemps pour l’entretien. Votre compost est prêt à être utilisez lorsqu’il sec et granuleux et non odorant. Il faut compter entre trois et cinq mois pour que votre compost arrive à maturation mais ce délai peut varier selon les procédés et les méthodes.

Entretien de jardin et d’espaces verts

Comparez les devis pour votre projet et obtenez le meilleur tarif !

spot_img
- Publicité -spot_img

Derniers Articles

Voir plus d'Articles