Pompe à chaleur : conditions du crédit d’impôt et des aides

L’installation d’une pompe à valeur permet de réduire la facture énergétique d’un foyer au tiers. La PAC est un dispositif 3 en 1 de haute performance. Seulement, son installation peut s’avérer assez coûteuse suivant le modèle et la rentabilité de ce dernier.

Bien heureusement, du fait de sa faible empreinte environnementale, l’aménagement de systèmes de pompes à chaleur au lieu de systèmes de climatisation classiques est fortement encouragé par le pouvoir public et certains organismes privés. Ainsi, de nombreuses offres de crédits et d’aides financières sont mises à la disposition de ménages souhaitant sauter le pas. Découvrez comment bénéficier de ces subventions dans cet article !

Le Crédit d’impôt à la transition Écologique (CITE)

Le CITE a été créé en 2014 pour inciter la population à se lancer dans des travaux de rénovation énergétiques visant à réduire leur consommation en énergie. Il était ainsi applicable à l’installation de pompes à chaleur sous certaines conditions.

Cependant, depuis début 2021, le Crédit d’impôt à la transition Écologique a été remplacé par le programme MaPrimeRenov’ qui permet également de financer la mise en place de systèmes de pompes à chaleur.

Ma PrimeRenov’

MaPrimeRénov’ vient remplacer le CITE en mettant en place de nouvelles réformes et conditions d’éligibilité. Ce programme est principalement adressé aux ménages à revenus modestes.

Ma PrimeRenov’, pour qui ?

La prime de transition énergétique d’un logement pourra être demandée par : le propriétaire du logement (bailleur ou occupant) et les copropriétaires. La subvention pourra également vous être accordée si vous faites appel à des professionnels RGE pour la rénovation énergétique de votre logement.

Quelles sont les conditions d’éligibilité

Pour bénéficier de la prime pour l’installation d’une pompe à chaleur,il faudra que :

·         le logement concerné soit construit au moins 15 ans avant la demande ;

·         le demandeur n’ait pas bénéficié de plus de 20 000 € de prime durant les 5 dernières années ;

·         l’installation de l’équipement est réalisée par un artisan RGE.

Quels sont les critères de performances requises ?

Pour qu’une pompe à chaleur eau/eau, air/eau, sol/eau ou sol/sol soit éligible à la prime de transition, il lui faudra remplir quelques critères de performances. Ces dernières seront calculées en fonction de son efficacité qui devra être :

·         d’au moins 126 % en hiver ;

·         d’au moins 111 % en été ;

·         d’au moins 95 % pour le profil de soutirage de classe M, 100 % pour le profil de soutirage de classe L, 110 % pour le profil de soutirage de classe XL pour le chauffage de l’eau sanitaire.

Quel est le montant de la subvention

La prime pourra atteindre entre 2 000 et 4 000 € suivant les revenus du propriétaire du logement ou du demandeur.

Autres moyens de financer l’installation de votre PAC

La subvention du programme MaPrimeRenov’, ex Crédit d’impôt à la transition Écologique pourra être cumulé avec d’autres programmes d’aides sous certaines conditions.

·         Le prêt à taux zéro

·         La TVA à taux réduit

·         Le Certificat d’Économie d’Énergie

·         La prime conversion chaudières

·         Le chèque énergie

·         Les aides action logement.

Pompe à Chaleur

Comparez les devis pour votre projet et obtenez le meilleur tarif !

spot_img
- Publicité -spot_img

Derniers Articles

Voir plus d'Articles