Comment savoir si mon installation électrique est aux normes ?

Lors de l’emménagement dans un vieil appartement, il peut se poser un problème de conformité des installations électriques. Ainsi, revêt-il une grande importance de vérifier si celles-ci sont en adéquation avec les normes électriques. Découvrez les différents moyens de vérification de la conformité d’une installation électrique ici !

Qu’entend-on par conformité des installations électriques ?

Pour qu’une installation électrique domestique soit en normes, elle doit être conforme à la législation. Une maison construite dans les années 1974 par exemple, n’est probablement plus en conformité avec les normes imposées par la législation actuelle. C’est de cette époque que date l’obligation du contrôle des installations électriques avant une quelconque mise en service. 

Chaque système électrique se doit de répondre soit à la norme C15-100 soit à la norme NFC15-100. La toute dernière version de ces normes date de 2016, et concerne les habitants des maisons reliées à de basses tensions (BT). Pour les immeubles, la norme à respecter est celle UTE XP C16-600. L’ensemble de ces normes électriques définissent notamment :

  • Un nombre limité de prises;
  • Un nombre limité de points d’éclairage par pièce;
  • L’obligation de disposer de disjoncteurs;
  • Le strict respect du schéma électrique imposé;
  • Le respect de choix des gaines isolantes;
  • Le respect des couleurs de chaque fil électrique de l’installation. 

Pourquoi s’assurer de la normalité de son installation ?

Lorsqu’une installation électrique ne respecte pas les normes en vigueur, elle peut constituer un danger pour les usagers du bâtiment en question. En effet, les risques d’électrocution ou d’incendies sont assez élevés. Il est donc important de respecter ces règles pour garantir sa propre sécurité et celle de ceux qui habitent les environs.  

Pour tester la conformité des normes de ses installations électriques, on peut faire appel à des professionnels du domaine. Ceux-ci sont habilités à effectuer les vérifications nécessaires au niveau de divers points sur l’installation électrique. 

Quels points vérifier sur son installation électrique ?

Afin de s’assurer d’être en règles, six différents points doivent être contrôlés. Le disjoncteur général est généralement le premier à être contrôlé. Cet appareil permet d’éteindre l’installation en cas de problème ou de dysfonctionnement.  

Pour savoir qu’un disjoncteur différentiel respecte les normes en vigueur, il suffit de bien observer votre tableau électrique. Le dispositif est conforme aux normes lorsqu’il est lié à la prise de terre. Ainsi, il pourra détecter les éventuels problèmes de courant. 

Par ailleurs, il importe de s’assurer que les circuits électriques intègrent des disjoncteurs de protection. Grâce à cet appareil, les surintensités pourront facilement être détectées. Pour que votre installation respecte les normes électriques, toutes les salles de bains doivent intégrer des liaisons équipotentielles. Les risques d’électrocution seront, de ce fait, fortement minimisés. 

Une autre manière de s’assurer d’être en règle est de vérifier qu’il n’y a pas de fils dégarnis ou abimés dans la maison. Lorsque les prises de courant ne disposent pas de broches qui correspondent à la prise électrique, l’installation n’est alors pas conforme aux normes. Le dernier point à contrôler, est la présence des gaines sur chaque câble électrique. Ce sont ces dernières qui permettent d’éviter les incendies électriques.

Vérification de votre installation électrique

Comparez les devis pour votre projet et obtenez le meilleur tarif !

spot_img
- Publicité -spot_img

Derniers Articles

Voir plus d'Articles