Comment faire de la plomberie ?

Plutôt bricoleur dans l’âme ? Vous allez être content de savoir que faire sa plomberie soi-même n’est pas aussi compliqué que ce que cela sonne. Pour les jours où il faudra effectuer des réparations urgentes ou juste pour éviter des frais que peuvent engendrer des services de plomberie, il serait intéressant de savoir comment aborder ses travaux de plomberie chez soi. Pour ce faire, retrouvez tous nos conseils et astuces dans ce guide !

Travaux de plomberie : de quoi parle-t-on ?

Le mot plomberie désigne l’ensemble des travaux d’installation et d’entretien des canalisations d’eau, de gaz et des équipements sanitaires. Cela, dans le but de contrôler les arrivées et sorties d’eaux, les raccordements des tuyaux, le système de chauffage, …Les professionnels qui exercent ce métier détiennent au minimum un CAP d’installateur sanitaire ou thermique. Ils sont donc plus qualifiés pour effectuer les gros travaux de plomberie chez vous, lors de grandes rénovations par exemple.

Toutefois, si vous souhaitez bénéficier de plus d’autonomie, vous pouvez apprendre à gérer les travaux moins délicats :

  • zinguerie ;
  • chauffage central ;
  • plomberie sanitaire.

La première est une branche de la plomberie qui concerne tout ce qui a rapport avec l’évacuation ou l’infiltration des eaux. Un spécialiste en zinguerie s’occupe de l’installation et de l’entretien des chéneaux et des gouttières.

Le chauffage central en plomberie concerne, quant à lui, les travaux ayant rapport avec la gestion de votre système de chauffage. Vous pourrez vous charger de l’entretien ou du remplacement des composants de ce dernier avec un peu d’entraînement.

Enfin, la plomberie sanitaire est la tâche à laquelle vous aurez le plus l’occasion de vous exercer. Elle regroupe les travaux ayant trait aux électroménagers, robinets, toilettes et les circuits d’évacuation des eaux usées.

Quel est l’outillage nécessaire pour faire de la plomberie soi-même ?

Même si vous n’êtes pas un professionnel de la plomberie, vous allez avoir besoin du matériel adéquat pour réaliser des travaux de plomberie chez vous. Et allez, petit plus, vous aurez beaucoup plus l’allure d’un pro donc on y va. Comme outils de base, vous aurez besoin de :

  • Pinces : coupe-tube, emboîture, à sertir, à glissement, … ;
  • Tournevis : beaucoup de tournevis, en fait ;
  • Couteaux ;
  • Toiles émeris ;
  • Gants ;
  • Déboucheurs ;
  • Baguettes ;
  • Clés :plusieurs types également.

Ceci n’étant n’est qu’une liste non-exhaustive de tous les outils dont vous aurez besoin pour installer, entretenir et réparer de la plomberie chez vous. Vous pourrez compléter votre outillage au fur et à mesure de vos expériences.

Que faut-il savoir sur la tuyauterie et les raccords en plomberie ?

En tant qu’apprenti plombier, il y a deux choses que vous allez être amené à manipuler fréquemment: les tuyaux et les raccords.

Les tuyaux

En plomberie, les tuyaux se distinguent de par leur diamètre, leurs tailles, leurs formes et le matériau qui les constituent. Chaque type de tuyau devra être utilisé pour des travaux spécifiques.

Dans ce sens, il faut savoir que les tuyaux en cuivre sont très robustes et résistent mieux à la chaleur tandis que les tuyaux en PVC sont plus légers et plus faciles à installer puisqu’ils ne nécessitent pas de soudure.

Les tuyaux en PER (Polyéthylène Réticulé haute densité), quant à eux, présentent l’avantage de mieux résister aux tartres. D’ailleurs, ceux multicouches, dont une en aluminium, sont anti UV.

Enfin, les tuyaux flexibles sont caractérisés par leur souplesse. Ils ont également très faciles à installer et ne nécessitent pas non plus de soudure.

Les raccords

Qui dit tuyaux, dit raccords. Ce sont des éléments de jonction qui assurent l’imperméabilité et la bonne tenue de vos canalisations. Tout comme les tuyaux, il existe de nombreux types de raccord. Elles peuvent se présenter sous plusieurs formes : manchon, bouchon, culotte, coude, réducteur, tampon, …Chaque type de raccord est spécifique à une utilisation qui lui est donnée.

Concernant les matériaux, c’est le même principe que pour la tuyauterie. On retrouve donc :

  • Les raccords en cuivre : pour les tuyaux dans le même matériau ;
  • Les raccords en laiton : nourrices, bicônes, olives, …
  • Les raccords en PE (Polyéthylène) : souvent utilisés pour l’adduction d’eau ;
  • Les raccords en PER : à glissement, à compression et à sertir, aussi disponibles en multicouches ;
  • Les raccords en PVC : plus utilisés pour coller les tuyaux entre eux…

Savoir quel raccord utiliser et quand le faire constitue parfois un dilemme. Cependant, avec un peu de recherches et de persévérance, vous y arriverez certainement.

En attendant, n’hésitez pas à demander un devis gratuit sur notre site pour vos travaux de plomberie !

Plomberie

Comparez les devis pour votre projet et obtenez le meilleur tarif !

spot_img
- Publicité -spot_img

Derniers Articles

Voir plus d'Articles